Pourquoi doit-on s’échauffer avant toute activité de musculation ?

par woc2011
338 vues
Échauffement en musculation : quelques exercices à faire

Il existe plusieurs pratiques sportives dont le vrai mobile reste inconnu du grand public. C’est le cas de l’échauffement avec la musculation. Quel est l’importance de l’échauffement dans ce sport ? Peut-on s’en passer ? Sinon, à quels risques s’expose-t-on ? Quelles sont les échauffements recommandés et comment bien les réaliser ? Cet article répond de long en large à toutes vos préoccupations.

Importance de l’échauffement en musculation

S’échauffer présente de très nombreuses répercussions positives sur votre état de santé en général. On note plusieurs raisons :

  • tel un moteur que l’on échauffe avant de l’utiliser, l’échauffement permet à la machine humaine d’anticiper (anticiper dans le sens de se préparer physiquement et psychologiquement à votre entraînement  musculaire) ;
  • l’échauffement vous permet de préparer votre cœur, vos muscles, vos articulations et tout votre corps en général à l’effort ;
  • augmentation de l’endurance grâce à la meilleure circulation sanguine qu’elle vous octroie ;
  • augmentation du tonus musculaire ;
  • l’échauffement réduit les risques de blessures (liés à une absence de dérouillage articulaire, une chute brusque par hypoglycémie négligée, les battements de cœur exagérés, etc.) ;
  • augmentation de la contraction de vos muscles grâce à l’apport important en calcium obtenu pour les échauffements sérieux et bien réalisés.

Échauffement musculaire : formalité, facultative ?

Si vous êtes dans un groupe de musculation, un bon coach vous obligera toujours à vous échauffer pendant 15 à 30 minutes pour votre propre bien. Cela concourt à votre propre bien-être  inéluctablement. Si vous êtes seuls, ne vous entêtez pas. N’optez pas pour la facilité parce que la musculation est un exercice qui nécessite un déploiement massif de force musculaire. Vous risquez d’avoir des accidents de sports fréquemment si vous vous passez de ce garde-fou sportif.

Accidents de sport

Échauffement musculaire : formalité, facultative ?

La liste est exhaustive. Mais, les accidents de sport les plus récurrents sont :

  • les déchirures musculaires,
  • les claquages,
  • les contractures musculaires ;
  • l’hyper laxité ligamentaire ;
  • les tendinites,
  • les ruptures tendino-ligamentaires ;
  • les essoufflements précoces ;
  • la faible productivité par séance ;
  • la fatigue générale précoce ;
  • l’épuisement ;
  • les battements cardiaques excessifs ;
  • l’écrasement de vos membres (surtout pelviens) par un poids, un haltère ou une machine par inadvertance et principalement due à une faiblesse musculaire criarde.

Que faire en cas de complications de musculation ?

La première chose à faire, c’est de dégainer votre téléphone portable pour prendre un rendez-vous chez votre médecin traitant. Mais, en attendant d’y être, demandez à votre coach une alternative antalgique et un traitement préliminaire –s’il en a connaissance. Cela vous permet de calmer votre malaise, le temps d’être reçu en salle de consultation.

Top 10 des échauffements connus en musculation

Les plus récurrents exercices de musculation qui ont montré leur efficacité sont notamment :

  • le squat ;
  • les pompes ;
  • les fentes latérales ;
  • l’échauffement des triceps (brachial et sural) ;
  • le jogging ;
  • le gainage rotation du tronc ;
  • l’extension abductrice élastique ;
  • le leg curl élastique ;
  • le curl élastique prise supination (biceps) ;
  • le saut à la corde.

En définitive, l’échauffement des muscles est un préliminaire indispensable. Si vous tenez à votre bien-être, faites en au maximum afin d’aider votre corps à être plus efficace pendant la musculation proprement dite. La décision est la vôtre.

Articles similaires

4/5 - (3 votes)

Laissez un commentaire